Hier Nougaro, demain Newgaro
EAN13
9782350212258
ISBN
978-2-35021-225-8
Éditeur
INA – Institut National de l'Audiovisuel
Date de publication
Collection
Naïve land
Nombre de pages
89
Dimensions
23,7 x 14,4 x 1,4 cm
Poids
559 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
804
Indisponible
Des attentats terroristes ont fait glisser l’Angleterre vers une tentation totalitaire dont la culture et les écrivains sont les premières victimes : tandis que l’arsenal de lois censées protéger le bien-être et la sécurité de la société contribue, en réalité, à contrôler et à tourmenter les citoyens en permanence, tous les classiques de la littérature sont réécrits pour empêcher la « corruption des esprits » : le public n’a donc accès qu’à des réadaptations aseptisées et « positives » des livres…

Stefan, 16 ans, vit à Londres avec son père, libraire d’occasion. En parfait produit de sa génération, il gobe sans broncher ce bourrage de crâne scolaire et politique. Mais sa conscience est tiraillée lorsqu’il découvre que son père cache un supposé terroriste… Stefan dénonce son père, qui atterrit en prison, et se retrouve lui-même en Institution avant d’être placé en famille d’accueil. Ses parents adoptifs se livrent alors sur lui à une curieuse expérience : ils lui font lire les versions non censurées de certains chefs d’œuvre de la littérature, dont 1984 et Sa Majesté des Mouches, pour tester leur influence sur son comportement. Pour Stefan, c’est une découverte qui remet en question tout son système de valeurs…
Derrière la critique du régime dictatorial, dont on ne peut bien sûr s’empêcher de déceler les germes dans notre quotidien, le véritable thème du roman est le pouvoir de la littérature, comme force libératrice, mais aussi comme force d’impact : ce roman haletant, aux multiples rebondissements, fait apparaître la lecture comme ce qu’elle est peut-être fondamentalement, un acte de résistance.


S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Didier Varrod