Brassens l'appelait Socrate
EAN13
9782809843828
ISBN
978-2-8098-4382-8
Éditeur
Archipel
Date de publication
Nombre de pages
320
Dimensions
22,5 x 14,4 x 2,5 cm
Poids
436 g
Langue
français

Brassens l'appelait Socrate

De ,

Préface de

Archipel

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

Capitaine d'industrie à l'âme d'artisan, Jacques Canetti a su déceler et révéler les talents immortels de la chanson française : Piaf, Trenet, Brassens, Brel, Vian, Félix Leclerc, Béart, Anne Sylvestre, Higelin... Françoise, sa fille, raconte l'histoire – digne d'une aventure – d'un pionnier de la production musicale.
Capitaine d'industrie à l'âme d'artisan, accoucheur de talents, Jacques Canetti (1909-1997) a produit, alors qu'ils étaient inconnus, ceux qui allaient devenir les monuments de la chanson française : Piaf, Trenet, Leclerc, Brassens, Brel, Vian, Gainsbourg, Béart, Anne Sylvestre, Michel Legrand, Serge Reggiani, Jeanne Moreau, Jacques Higelin... mais aussi des humoristes tels Raymond Devos, Fernand Raynaud, Jean Yanne, sans oublier le tandem Pierre Dac-Francis Blanche.À contre-courant des diktats du marketing, Canetti a conduit " ses " artistes sans se poser la question " Est-ce que ça va se vendre ? " Il a patiemment contribué à lancer leur carrière sur la scène des Trois Baudets, dans les " tournées Canetti " et sur disque - chez Polydor, Philips et sous son propre label." Mais quand Canetti dort-il ? ", se demandait Boris Vian face à cet infatigable enthousiaste, qui fut l'un des pionniers du jazz en France et participa, bien plus tard, à l'économie naissante de l'entertainment.L'incroyable parcours de Jacques Canetti est raconté par sa fille Françoise en une saga familiale qui débute sur les bords du Danube où les trois frères Canetti (Georges, Jacques et Elias) vont, chacun à sa façon, marquer le XXe siècle.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Véronique Mortaigne
Plus d'informations sur Didier Varrod