EAN13
9789042948266
ISBN
978-90-429-4826-6
Éditeur
PEETERS
Date de publication
Collection
CAHIERS DE LA R
Nombre de pages
230
Dimensions
30 x 21 x 1,8 cm
Poids
850 g
Langue
français

Sur les pas des arpenteurs romains

La 'via nova' de la 'Provincia arabia' entre 'Bostra' et 'Philadelphia'

Peeters

Cahiers De La R

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


L’étude de l’art des arpenteurs romains a longtemps été le lot des spécialistes des lettres classiques. La fin du xxe siècle a vu se multiplier des expériences pratiques d’évaluations de nos connaissances en la matière et l’auteur a pris conscience que son art était proche de celui de l’agrimensor romain, art que l’électronique et la micro-informatique allaient reléguer au musée.
L’étude des fortifications de Samra est l’occasion d’aborder l’art des places-fortes romaines, celui du metator et du mensor. Ayant retrouvé leur trace dans les ruines, il ne restait que quelques pas à franchir pour vérifier virtuellement le tracé des chaussées de la voie de Trajan entre Bostra et Philadelphia.
La recherche autour de Samra a été fructueuse. Il a fallu comprendre l’orientation des chaussées et leur place dans le quadrillage des centuriations rurales malgré leur absence dans le paysage ; il a fallu vérifier les distances sur l’antique Table de Peutinger, les mesurer entre le centre des sites-étapes et comprendre les numérotations des bornes.
À la suite des grands explorateurs de la steppe alors vierge de Jordanie du Nord, l’aventure commencée au long de la voie pour retrouver les bornes milliaires s’est poursuivie avec le déchiffrage des cartes sommaires de Schumacher, des calculs effectués par Germer-Durand quand il progressait dans les wadis embaumés par les lauriers roses. L’étude a même résolu l’énigme de la base maçonnée au bord de la ruine de Samra.
Grâce à ces précisions, le site de Gadda a été retrouvé à el-Hadid-Zarqa. Samra-Hatitaretrouve sa place conforme à la Table de Peutinger, à 33 milles romains du tétrapyle au centre de Bostra, et à 24 milles romains du centre d’Amman, rue King Talal, au débouché du kardo.
L’ouvrage présente en détail les calculs effectués sur le terrain, sur les cartes et sur les photos satellites, retrouve les mesures exactes des unités de longueurs romaines, analyse les méthodes de travail des arpenteurs romains et leurs démarches géométriques sur le terrain, place leurs grilles sur le paysage. L’art des arpenteurs antiques revit dans les découvertes du géomètre d’aujourd’hui.
S'identifier pour envoyer des commentaires.